Voreppe

DUPLAIX Sylvain

Plus d'informations
12 Avr 2018 18:09 - 12 Avr 2018 18:16 #1 par figuier83
DUPLAIX Sylvain a été créé par figuier83
Sylvain a préparé et obtenu un bac à La Jacquinière en 1995. Grand garçon un peu taciturne par moments, exubérant à d'autres – illustrant parfaitement la complémentarité du yin et du yang. Très intéressé par sa formation, mais aussi par la spiritualité, la musique, la culture en général. Il participe aux activités de sa classe, service d'un diner à la Préfecture de l'Isère, sortie dans les vignobles en Bourgogne chez Leflaive… défilé de mode de tenues professionnelles dont il était l'un des organisateurs lors des journées portes ouvertes…Il se souvient très bien de ses camarades : Laurent, Sandrine, Virginie, Guy Alain…Il conserve un drôle souvenir de ses épreuves pratiques à l'examen : tétanisé par le trac, il a été "sauvé" par le regard paternaliste et les encouragements de Mr Jars, présent lors des épreuves. Cela lui a permis de retrouver son calme. Il lui en sera toujours reconnaissant !
A sa sortie il part un an à Londres, puis revient à Lyon et effectue son service militaire au mess des officiers. Les trois années suivantes il travaille au Novotel de Bron. Il intègre ensuite un établissement auquel il est toujours très attaché, le traiteur Pignol M.O.F, en tant qu'extra. Il y effectue des missions très intéressantes, en alternance avec d'autres extras pour les Toques Blanches Lyonnaise. Il y restera six ans. Parallèlement il se forme au reiki avec un besoin perpétuel de mieux se connaître, d'appréhender les énergies qui nous régissent et qui nous lient, et décide de prendre du recul au sens propre et au sens figuré. Il quitte la région et part pour la Nouvelle France – Québec, bien sûr et il atterrit en 2012 à Montréal. Il poursuit sa formation en reiki, tout en travaillant en extra en restauration. Puis part pour Sutton, crée une web radio : Canal Sutton. Sa culture musicale est fabuleuse ! Il se passionne pour la psycho généalogie, travaille sur lui-même pour mieux aller vers les autres, avec son éternel besoin d'aller vers eux de mieux les appréhender, de mieux communiquer, de tisser des liens enrichissants. Depuis quelques mois il est de retour à Montréal, et continue son cheminement, sa quête d'un épanouissement personnel et son souhait de créer une radio communautaire… En perpétuel bouillonnement, Sylvain – et des projets plein la tête !

Sylvain est sur facebook
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Photo : à la Préfecture de l'Isère



Lors d'une visite de vignoble en Bourgogne





Publié le 15 février 2017 à 05h00
Canal Sutton, la radio web qui ne se prend pas au sérieux



Trois des artisans de la radio web Canal Sutton, Frédéric Chouinard, Éric St-Amour et Sylvain Duplaix.


Isabel Authier - La Voix de l'Est
(Sutton) La municipalité de Sutton n'est pas très grande, mais elle compte assez de passionnés de musique pour avoir sa propre radio Web. Bien que Canal Sutton soit en ondes depuis plus d'un an, ses artisans en feront le lancement officiel cette semaine à Sutton. Mieux vaut tard que jamais !
La soirée, qu'on promet dansante, se tiendra le samedi 18 février à la salle Alec et Gérard Pelletier en présence du fondateur Sylvain Duplaix et de ses complices Frédéric Chouinard, Julie Blondin, Nicolas Gauthier, Simon Goulet, Catherine Lalonde et Éric St-Amour. « Tous les styles de musique y seront. Et on ne passera que des vinyles ! Car on adore tous ce support. On aura aussi un coup de main de la NASA : l'animation visuelle sera des images de la Terre prises par satellite ! »
L'ouverture du microphone de Canal Sutton a eu lieu en novembre 2015. Lors de cette première, Sylvain Duplaix avait partagé sa passion pour le Krautrock allemand des années 70.
The Stranglers, Frank Zappa, reggae, musique de Noël, métal, musique ambiante... On touche à bien des genres sur les ondes de Canal Sutton. En fait, les animateurs se font plaisir, tout simplement, en sortant des sentiers mille fois battus.
« Je voulais montrer aux gens que la musique moins mainstream n'est pas nécessairement inaccessible. On ne fait pas jouer Adele à Canal Sutton », indique M. Duplaix, fan invétéré de musique et résidant de Sutton depuis 2014.
Sans prétention, lui et sa bande enregistrent leurs émissions d'environ une heure et demie « entre amis, devant un bon feu, avec une bonne bière et de la bonne musique ». C'est-à-dire directement chez l'un ou l'autre des animateurs. « C'est tellement convivial ainsi ! », fait-il remarquer.
Ce dernier aura à s'absenter de Sutton prochainement, mais il assure que Canal Sutton poursuivra sa mission. Il se permet même de rêver que la radio Web - écoutée jusqu'à Los Angeles et Tahiti ! - étoffera sa programmation en jasant aussi de bouffe, de vin et des gens de Brome-Missisquoi.
Jusqu'à maintenant, Canal Sutton a maintenu un rythme de diffusion presque mensuel, malgré une longue pause l'été dernier.
Et la prochaine émission ? « On a préparé une playlist anti-Trump ! On devrait pouvoir diffuser bientôt », lance M. Duplaix.
On peut syntoniser Canal Sutton gratuitement en se rendant à l'adresse https://canalsutton.wordpress.com.

Article paru dans la presse au Quebec sur Sylvain Duplaix
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.